Le sommet d’Abuja, en plus d’avoir réuni le Président français François Hollande, le chef de la diplomatie britannique Philippe Hammond et le Secrétaire d’Etat américain Adjoint Anthony Blinken aux côtés des chefs d’Etas africains de la région, a été un grand moment d’aveu d’échec des stratégies jusqu’ici déployées contre Boko Haram. Lire la suite