Le Haut Conseil de l'Institut

Pr. Mohamed-Chérif Ferjani
Président du Haut-Conseil de Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies -- Responsable du Pôle "Religions, Paix et Démocratie" -- Professeur émérite de Science Politique et d'Islamologie (FRANCE)
Cheikh Abdadayim Abdallah Ousman
Vice-Président Conseil Supérieur Islamique du Tchad
Abdou Aziz Mbacké
Initiateur du Projet Majalis -- Directeur National Global Solution Initiatives (Sénégal)
Mohamed Fall OULD BAH
Membre Fondateur et Secrétaire Général du Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Ouest Saharien (CEROS/Nouakchott), Mauritanie -- Membre de l’International Institute of Islamic Banking & Insurance (Londres)
Pr. Ousmane SENE
Directeur du West African Reseach Center (Sénégal)
Dr. Alioune TINE
Fondateur Afika Jom Center (Sénégal) -- Anc. Directeur Régional Amnesty International -- Expert Droits Humains de l'ONU au Mali
Adama Traoré
Président de ACTE SEPT -- Chevalier des Arts et Lettres de la France -- Chevalier de l'Ordre National du Mali -- Président de la Coalition Malienne pour la Diversité Culturelle
Pr. Philippe Martin
Directeur de l'Institut d'Etude des Religions et de Laïcité, Université Lumière Lyon 2 (FRANCE)
Cheikh Tidiane SY
Initiateur du Think Tank Prospec'TIV -- Président du Cadre Unitaire de l'Islam au Sénégal
Pr. Moncef BEN ABDELJELIL
Professor, History of Medieval Muslim Thought and Cultures. Faculty of Letters and Human Sciences, University of Sousse (Tunisie)
Pr. Moulaye Hassane
Professeur à l'Université Abdou Moumouni de Niamey -- Chargée de la Recherche au Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (NIGER)
Mohamed Fall OULD BAH
Director, International Peace & Security Institute - Washington Creative Learning (USA)
Me Kadidia Sangaré Coulibaly
Ancienne Ministre des Droits de l'Homme du Mali -- Avocate inscrite au Barreau du Mali depuis 1987 -- Ancienne Présidente de la Commission Nationale des Droits de l'Homme du Mali (CNDH)
Pr. Fatima Zahra TAMOUH
Anc. Directrice de l'Institut d'Etudes Africaines de Rabat (Maroc)
Abé Jacques SECK
Prêtre -- Acteur du dialogue Islamo-Chrétien

Les Chercheurs de l'Institut

Dr. Bakary Sambe
Dr. Bakary SambeDirecteur de Timbuktu Institute
Dr. Bakary Sambe est enseignant-chercheur au Centre d'étude des religions (CER) de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis- UFR CRAC (Sénégal). Il est docteur de l'Université Lumière Lyon 2 (IEP) en Sciences politiques (Relations internationales)
Yague Samb
Yague SambResponsable du Pôle Gestion des Conflits et Dialogue Politique
Yague Samb est responsable du Pôle Gestion des conflits et dialogue politique à Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies. Apres un Master 2 en Droit des Affaires-Droit des PME/PMI- à l’Université de Reims Champagne Ardenne, elle a été Assistante de Recherche dans le cadre de l’Observatoire des radicalismes et Conflits religieux en Afrique (ORCRA. Ayant pris part à de nombreux projets de recherche en paix et sécurité au Mali, au Niger avant d’intégrer l’Institut. Mlle Samb fut la chargée des affaires juridiques et des relations institutionnelles de Timbuktu Institute dès sa création avant que la mise en place et la coordination du Pôle « Gestion des conflits et dialogue politique »lui soient confiées. En tant que Chargée du projet de recherche «Radicalisation et perception du terrorisme chez les jeunes dans la grande banlieue de Dakar » (Octobre 2016) elle a piloté une étude inédite sur le rôle des femmes dans la prévention de l’extrémisme violent au Mali. Elle a ensuite mis en place, au Niger, pour le compte de Timbuktu Institute, le projet de recherche sur « la violence des jeunes et les enjeux de l'extrémisme violent à Zinder » avec l’appui de l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM). Yague Samb a participé et est intervenue entre autres à de nombreux colloques et ateliers sous régionaux, régionaux et internationaux sur les questions de paix et sécurité. Experte régionale en droits humains et les questions liées au genre, elle est présentement en charge des thématiques liées à la résolution des conflits et les stratégies de lutte contre la montée des crises.
Fatimatou DIENG NGUER
Fatimatou DIENG NGUERChargée de Relations Publiques
Fatimatou DIENG a obtenu une Licence à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis dans le domaine des Sciences Sociales des Religions au Centre d’Etude des Religions(CER) au si de l’UFR des Civilisations, religions, Arts et Communication. Elle a été tagiaire à Timbuktu Institute African Center for Peace Studies puis chargée des relations publiques depuis janvier 2018. Elle a été assistante de recherche dans de nombreuses études sur la question de la radicalisation des jeunes et coordonne le programme d’Eté de renforcement des capacités des jeunes sur les problématiques de paix et de sécurité.
NDEYE AMY NDIAYE
NDEYE AMY NDIAYESpécialiste GENRE-SECURITE-JUSTICE INTERNATIONALE
Docteur en droit international pénal, Ndéye Amy Ndiaye est enseignante en droit international humanitaire, droit de l’homme et justice pénale internationale à l’institut des droits de l’homme et de la paix de l’université Cheikh Anta Diop Diop de Dakar et dans d’autres instituts de la place. Pour avoir été sur le terrain de la protection des droits humains et de la recherche depuis 2008, Dr. Ndiaye capitalise près de 10 ans d’expérience dans ce domaine. Elle a dirigé le groupe thématique « justice internationale » et a été Coordonnatrice des Boutiques de Droit de l’ONDH où elle a effectué un nombre important de missions (Caravane de sensibilisation sur les droits de l’homme, genre et sécurité, formation, études, suivi des cas, enquêtes, lobbying, etc.) tant à Dakar que dans les localités les plus enclavées du Sénégal. En tant que chercheure, coordonnatrice ou chargée de projet, Dr. Ndiaye a travaillé en parfaite collaboration avec le CRDI, l’USIP, le PWA, l’UE, l’ONU, Timbuktu Institute, l’Ambassade du Canada et la CEDEAO dans différents domaines relatifs aux défis liés à la sécurité, aux droits humains et à la migration. Récemment, Dr. Ndiaye était juriste chercheure aux Chambres africaines d’Assises extraordinaires. Et était associée à un projet international dénommé « Habreproject ». Elle a organisé à ce titre une conférence internationale intitulée : le procés de Hisséne Habré, un tournant majeur dans la justice internationale et régionale. Chercheure en droit international, Dr. Ndiaye est associée dans plusieurs projets de recherche (Approche inclusive de la sécurité, Genre et migration, Femme et environnement, Droits des femmes, droits de l’enfant , Enjeux politiques du droit humanitaire, crimes internationaux et genre…). Membre du groupe Femme Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest, Dr. Ndiaye est une passionnée de la recherche en sécurité et a publié quelques articles de recherches et/ou policy brief en ce sens : - Le procès de Hisséne Habré, « un procès entre l’Afrique et la justice pénale internationale », en cours. - Les innovations majeures de la Cour pénale internationale, les éditions européennes, 2018. - « Approche inclusive de la sécurité en Afrique de l’Ouest » co-écrit avec le Professeur Thierno Mouctar Bah : 2014. - « Perception de l’approche inclusive de la sécurité en Afrique de l’Ouest » :2016. - « Le dialogue comme outil de résolution des conflits en Afrique de l’Ouest, 2016.
Mbassa Thioune
Mbassa ThiouneChargé d’enquêtes
Titulaire d'une licence en Analyse et politique économiques et d'un master en économétrie à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Mbassa Thioune est consultant statisticien. Il est actuellement chargé d'enquêtes au sein de Timbuktu Institute depuis 2016 où il a eu à piloter de nombreuses études de terrain notamment, au Sénégal, en Guinée et dans les pays du G5 Sahel à travers un projet régional en collaboration avec l’ONUDC.
Sokhna Fatou Sy Mansour SARR
Sokhna Fatou Sy Mansour SARRPôle droits humains, paix et sécurité
Titulaire d’un Master II en droits humains citoyenneté et actions humanitaires à l’Institut des Droits de l’Homme et de la Paix (IDHP) de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar et l’Université d’Evry Val D’Essonne (France). Elle a intégré le programme de stage pratique des Nations-Unies dans le haut-commissariat des Nations-Unies pour les droits humains au bureau régional de Dakar. Elle est par ailleurs ingénieure documentaliste, formée à l’EBAD. Sokhna a été directrice de l’exploitation d’une société d’archivage physique et numérique de 2012 à 2018 (Optimum) et a mené plusieurs projets à terme au Sénégal et dans d’autres pays en Afrique de l’Ouest. En juillet 2018, elle a intégré le Timbuktu Institute. Elle est par ailleurs fondatrice de la Saped (Société d’archivage physique et de dématérialisation)
Cheikh Abdou Khadr Ba
Cheikh Abdou Khadr BaPôle Stratégies numériques et interculturelles
M. Abdou Khadre Mbacké Bâ, est responsable des stratégies digitales de Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies. Autodidacte issu de l'enseignement traditionnel islamique et ancien pensionnaire des Institut Al-Azhar, il a dirigé plusieurs projets sur la la digitalisation des enseignements religieux, la création et la gestion de sites de vulgarisation des enseignements sur le soufisme (Projet Majalis). Membre permanent de la commission de la Communication du Magal de Touba, M. Bâ développe des programmes et contenus en direction des jeunes de la diaspora sénégalaise en Europe et en Amérique du Nord. Il a été en chargé des stratégies digitales dans le cadre d'un projet soutenu par l'Ambassade des Etats-Unis à Dakary avec la création de la première Chaîne YouTube d'éducation à la paix "Educating for Peace". Il mène des missions de recherche et de valorisation des écrits d'érudits et de figures africaines sur la paix et coexistence des communautés religieuses en Afrique et en Europe
Yousra HAMDAOUIChercheure Associée, Réseaux Transnationaux Sahel-Maghreb
M. Abdou Khadre Mbacké Bâ, est responsable des stratégies digitales de Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies. Autodidacte issu de l'enseignement traditionnel islamique et ancien pensionnaire des Institut Al-Azhar, il a dirigé plusieurs projets sur la la digitalisation des enseignements religieux, la création et la gestion de sites de vulgarisation des enseignements sur le soufisme (Projet Majalis). Membre permanent de la commission de la Communication du Magal de Touba, M. Bâ développe des programmes et contenus en direction des jeunes de la diaspora sénégalaise en Europe et en Amérique du Nord. Il a été en chargé des stratégies digitales dans le cadre d'un projet soutenu par l'Ambassade des Etats-Unis à Dakary avec la création de la première Chaîne YouTube d'éducation à la paix "Educating for Peace". Il mène des missions de recherche et de valorisation des écrits d'érudits et de figures africaines sur la paix et coexistence des communautés religieuses en Afrique et en Europe
Toufik BOUARFA
Toufik BOUARFAChercheur Associé
Toufik BOUARFA est chercheur associé pour Timbuktu Institute-African Center for PeaceStudies. Il est également membre de la European Foundation for Democracy (EFD), une organisation non gouvernementale basée à Bruxelles qui travaille depuis plus d'une décennie avec les acteurs de la société civile, les universités, les gouvernements et les collectivités sur la promotion de l’égalité des droits, de la lutte contre les extrémismes ainsi que la prévention de la radicalisation. Il est le co-auteur de l’ouvrage « Laïcité et prévention de la radicalisation, guide pratique pour les enseignants et les professionnels de terrain » en partenariat avec l’EFD, le Counter Extremist Project (CEP) mais également avec le Secrétariat Général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation. Le manuel a reçu un accueil très positif en France et dans le reste de l’Europe. D’un point de vue professionnel, Toufik BOUARFA est fonctionnaire territorial depuis 2008 à laVille de Reims. De 2014 à 2018, il a été coordinateur du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de Reims Métropole, aujourd’hui Grand Reims.Son travail couvrait les questions relatives à la sécurité et la prévention de la délinquance, de la conceptualisation à la mise en œuvre (coordination) de cette politique publique territoriale.