Gambie : procès pour crimes contre l’humanité : Ousman Sonko, devant la justice suisse Spécial

© Tous droits réservés © Tous droits réservés

Source : Météo Sahel 

Télécharger l'intégralité de la Météo Sahel 

 

Ousman Sonko, un ancien ministre gambien âgé de 55 ans, est jugé en Suisse à partir du 8 janvier 2024 pour crimes contre l’humanité. Il a été ministre de l’Intérieur pendant 10 ans sous la présidence de Yaya Jammeh, qui a dirigé le pays d’une manière autoritaire pendant 22 ans. Sonko risque la prison à perpétuité. Ancien inspecteur général de la police, il a été limogé en 2016 et a demandé l’asile en Suisse. L’ONG Trial International a déposé une plainte contre lui pour crimes contre l’humanité, ce qui a conduit à son arrestation en janvier 2017 et à sa détention provisoire depuis lors. Il est accusé d’avoir participé, ordonné ou omis d’empêcher des meurtres, des actes de torture, des viols et des détentions illégales entre 2000 et 2016. Le procès devrait durer environ un mois, avec un verdict attendu en mars.