G5 Sahel: un Sommet, des agendas et des interrogations

La France et le G5 Sahel se réunissent pour la première fois depuis que Paris a annoncé la réduction de sa présence militaire dans la région.

Outre la fin prochaine de l'opération Barkhane, il est question de fermer les bases militaires et de réarticuler de la lutte antiterroriste autour d'une "alliance internationale".

Covid oblige, le président français s'entretiendra à distance avec ses homologues du G5 (Mauritanie, Tchad, Mali, Burkina, Niger) pour évoquer ce processus. Seul le président nigérien Mohamed Bazoum se trouvera à Paris.

Selon un haut responsable au secrétariat du G5 Sahel, "la redéfinition de l’opération Barkhane" sera au cœur des débats.

Les commandos d'élite de la task force française "Sabre" devraient pour leur part être maintenus pour poursuivre la traque des chefs terroristes.

Retour sur ce sommet entre la France et les pays du G5 Sahel sur la reconfiguration de la lutte antiterroriste dans la région avec Bakary Sambe directeur du "Timbuktu Institute" de Dakar.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 09 juillet 2021 09:34
Super User

Sacré-Coeur 3 – BP 15177 CP 10700 Dakar Fann – SENEGAL. +221 33 827 34 91 / +221 77 637 73 15

timbuktu-institute.org

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.